TUTORIELS 31 octobre 2015 0

Pourquoi je travaille avec une sonde de calibration?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on TumblrPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Etes-vous sûr des couleurs que vous voyez sur votre écran ?

La question peut paraître bizarre pourtant vous le regardez souvent et pour de multiples utilisations, votre écran (pour surfer sur Internet, regarder des vidéo, des photos, jouer…). La majeure partie des utilisateurs choisissent leur écran en fonction de sa taille, sa fréquence de rafraîchissement, voire sa résolution, mais très peu pour l’étendue des couleurs qu’il peut afficher. Si je vous demande de « qualifier » votre écran de PC, beaucoup me répondront par sa taille en pouce et peut-être son rapport d’affichage mais qui sera capable de dire quel pourcentage de l’espace colorimétrique  SRVB  et RVB affiche son écran ? On se doute pourtant de la nécessité qu’un écran affiche les bonnes couleurs quand on travaille des photos.

Mon expérience avec un écran non calibré jusqu’en 2012 :

Elle était bonne jusqu’au jour où  j’ai fait imprimer mes premiers tirages de photos retouchées. Sur papier, le résultat était facilement comparable à l’original sur écran. Dans mon cas, rien ne correspondait! Image plus sombre, couleurs saturées et tirant sur les rouges. Gros problème ! J’ai travaillé toutes mes photos sur le même écran et en plus de les partager sur Internet, je souhaite les imprimer et surtout les utiliser pour d’autres applications.
1er constat : je dois trouver une solution pour travailler les photos comme je le souhaite et pas comme mon ordinateur me le laisse croire.
2ème constat : je dois reprendre toutes les photos précédemment travaillées pour obtenir les résultats souhaités initialement.

Changer d’écran ne fait pas partie de mes options, il est encore assez récent, et l’achat d’un très bon écran représente un gros budget. Je décide donc de calibrer mon écran pour que les couleurs affichées correspondent aux couleurs « commandées ».

Qu’est-ce que la calibration d’un écran?

L'écran affiche une suite de couleur et la sonde vérifie les dérives d'affichage

L’écran affiche une suite de couleur et la sonde vérifie les dérives d’affichage

Je vais le faire simple, c’est un processus qui permet d’une part de régler la luminosité de votre écran (le mien était trop lumineux, d’où des photos sombres à l’impression), et de vérifier la bonne concordance des couleurs entre ce qui est demandé d’afficher (un rouge pur par exemple, pour valeur RVB : 255 ; 0 ; 0) et ce qui est réellement affiché (rouge tirant vers le bleu par exemple si l’écran est mal réglé). Pour se faire, une sonde placé sur l’écran prend les mesures des couleurs « test » affichées sur l’écran.

Suite à cette manipulation de quelques minutes , les divergences relevées par la sonde permettront au logiciel de calibrer l’écran en lui créant un profil ICC spécifique. Au final cette calibration vous permettra même de voir quel pourcentage de l’espace RVB ou SRVB est capable de restituer votre écran.

Correspondance avec l'espace SRVB

Correspondance avec l’espace SRVB

Voici un exemple de résultat avec un écran IIyama Prolite E2407

La suite de mon travail en 2012 :

Depuis que je travaille avec une sonde de calibration,  je n’ai plus eu de soucis. Ce que j’imprime correspond à ce que je vois sur mon écran, cependant je travaille avec un imprimeur qui me permet d’être sûr du résultat. Si je devais aller en boutique dans un supermarché ou auprès d’un automate, il est à peu près certain qu’il y aurait des différences, mais pas des aberrations comme .
Du côté d’Internet, j’ai parfois des critiques sur certaines photos. Lorsqu’il est question de couleur ou de luminosité je les prends avec du recul (si ça ne vient pas pas d’un professionnel du milieu de l’image). Mon écran est calibré, le vôtre l’est-il? Il n’est pas nécessaire de le faire si la colorimétrie n’est pas importante dans l’utilisation de votre ordinateur. Par conséquence, ce qui est correctement exposé sur mon écran peut vous sembler cramé sur le vôtre. Du côté des teintes et des saturations des couleurs il est possible que votre affichage ne soit pas correcte non plus…
Petit test rapide, cliquez sur la photo et regardez là (pas plus de 5s)

Matrot Maestria 17, que voyez vous derrière?

Matrot Maestria 17, que voyez vous derrière?

Avez-vous vu les éoliennes ? Si votre réponse est oui, alors c’est que la luminosité de votre écran est plus forte que sur le mien. Sans nul doute, cela jouera sur la qualité d’autres photos.
Il faut savoir que la plupart des écrans sont réglés avec une luminosité élevée et une température de couleurs tirant vers le bleu. C’est bon à  savoir si vous souhaitez travailler vos photos et les imprimer. De mon côté, je suis maintenant plus modéré quand je dois donner mon avis sur une photo visualisée sur Internet. Si les couleurs me semblent bizarres, je préfère vérifier l’ensemble du travail de la personne avant d’en conclure qu’il s’agit d’une photo mal travaillée (selon ma perception) ou d’un problème d’écran.

La prochaine étape après la calibration :

Le changement d’écran est prévu pour la suite, mais pas pour les mêmes raisons qu’il y a 3 ans. Mes critères ont changés entre temps et mon choix se tournera en premier lieu vers un écran capable d’afficher 97 à 100% de l’espace RVB. Puis j’opterai pour un écran 4K ou 5K me permettant d’apprécier mon travail d’une toute autre façon. Enfin, la taille et le format passeront en dernier lieu, d’ailleurs je pense qu’un écran trop grand est plus fatiguant pour travailler.

About the author

Olivier Bertaud: Photographe, retoucheur, maquettiste, curieux et autodidacte. Publie des articles pour partager son expérience

0 Comments

Would you like to share your thoughts?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Laisser un commentaire